Musique de l'Ame

Publié le par Chrystèle

Je remercie Anny Laure pour la découverte de cette musique.

C'est une très belle musique de guérison qui doit toujours être partagée gratuitement.

 

Elle provient du site de :

http://fredericdelarue.com/freemusic_francais.html

 

Bonne Ecoute

 

 

Je suis profondément reconnaissant à Joao COTA-ROBLES, fils de Patricia COTA-ROBLES, conférencière spirituelle de renom, de m’avoir demandé de conduire sa « Musique de l’AME » à la réussite, sous une forme que l’on pourrait ressentir et entendre, dans l’intention (tel était son souhait) de faire don à l’humanité d’une musique capable de bénir toute personne souffrant de n’importe quelle forme de cancer. Ce fut une expérience que je n’oublierai jamais. Joao m’a demandé de créer cette musique et de dire à sa mère de trouver les moyens de la partager avec le Monde.

S’il vous plait, partagez-la avec tous ceux que vous connaissez.
Bénédictions à toutes et à tous. Frédéric DELARUE

 

 

Le CD complet “Musical Rapture” dure 62 minutes. Vous pouvez télécharger le mp3 pour obtenir cette Musique Sacrée gratuitement à partir du lien suivant:
Musical Rapture

Vous pouvez aussi la télécharger gratuitement sur le site de Patricia Cota-Robles: www.EraOfPeace.org

 

 

 

Pourquoi Frédéric vous offre-t-il un CD à télécharger
TOTALEMENT GRATUITEMENT?

L'histoire derrière la musique:

A l'âge de 13 ans, un an après ma première expérience de mort imminente -expérience au cours de laquelle j'avais rencontré des Anges et des Etres de Lumière dans le tunnel au moment où je m’approchais de la Lumière Eclatante et Chaleureuse- je reçus cette instruction divine : commencer à jouer la Musique de l'Ame.

Je savais que c'était quelque chose de très puissant et que cela pouvait changer la vie des gens. A un si jeune âge, cela me faisait peur et je ne trouvais personne avec qui partager expérience et ces émotions étranges. Ce n'est qu'à l'âge de 30 ans, après une paralysie temporaire, que j'ai compris et accepté de le faire, et j'ai pu me pardonner de ne pas avoir partagé ce don plus tôt. Je crois sincèrement que c'est grâce à ce pardon total que je me suis accordé et que j'ai pu remarcher normalement, car j'ai senti le "Souffle de Vie" sortir de mon plexus solaire.

Le 29 décembre 2010, Joao Cota-Robles est décédé d'une pneumonie.
Je ne le connaissais pas personnellement mais je connaissais son père Dick, et sa mère Patricia Cota-Robles, qui m' invite à jouer ma musique tous les ans lors des Conférences Spirituelles organisées dans des lieux forts en vibrations, les « vortex ». Lorsque j'ai appris sa mort, immédiatement j’ai ressenti une forte incitation à me rendre à son enterrement de Palm Springs en Californie, à Tucson en Arizona. Aux Etats-Unis, on appelle cela une « Célébration de la Vie ».

Pendant ce temps, Joao semblait communiquer avec moi et me demander de composer le Cd « MUSIQUE DE SON AME » en héritage à sa famille. Mais après l'enterrement, j’ai eu la sensation qu’il voulait que ce CD soit « un cadeau pour l'humanité », une musique qui puisse bénir et réconforter toute personne atteinte de n’importe quelle forme de cancer, une musique qui aide les gens à élever leurs vibrations.

Il m'a fallu plusieurs mois pour que l'idée devienne tout à fait claire et qu’elle soit prête à s’épanouir. Courant avril 2011, j'ai senti et entendu sous la forme d’une voix intérieure, qu’on me demandait d'aller immédiatement en France, ce que je fis. En plus de rendre visite à ma famille, je suis allé à Rennes le Château pour réaliser 2 DVD avec les Productions Debowska. Là, à l'endroit choisi pour le tournage, j'ai ressenti très fortement l'empreinte de Marie Madeleine, et j’ai eu la sensation très nette qu’elle avait bel et bien foulé ce sol. Puis lors de la visite de l'église de Rennes le Chateau, je suis allé prier devant la statue de Marie Madeleine, et quelque chose d'incroyable, de surréaliste, de paranormal s'est produit : J'ai vu son visage bouger et me parler. Cela m'a bouleversé et je n'oublierai jamais ce moment!

De retour en Californie, Joao semblait me pousser à faire ce CD et à communiquer avec sa mère, parce qu'elle saurait mieux que moi comment le faire découvrir au monde. Immédiatement j'ai appelé Patricia et je lui en ai parlé.

Patricia pensait comme moi que son fils semblait souhaiter que le CD soit fait le jour suivant, en fait le le Dimanche de Pentecôte, jour qui est un Hommage à Marie. Entre-temps, Florence Phillips, (l’épouse d' Ernest Phillips), femme pasteur à Hemet, Californie, puis à Palm Springs, Californie, décédait d'un cancer généralisé. Elle fut la seule femme pasteur de Palm Springs à m’accueillir et à m’autoriser à faire mes séances de méditation, sans poser aucune condition. C’était un Ange.
Choisir de partir un dimanche matin de Pentecôte me donnait une confirmation supplémentaire que c'était le bon jour pour créer ce CD. D'ailleurs j’ai senti tout au fond de moi que Dr. Florence Phillips était à mes côtés lors de la création de cette musique et je lui rends hommage pour cela.

Avant et pendant la réalisation de ce CD, j’ai senti que des fréquences et des vibrations profondes et intenses m’enveloppaient, et j’ai eu du mal à me mettre debout à la fin de cette création divine. C’était tellement beau et bouleversant.

Joao semblait dire que ce CD ne devait JAMAIS être acheté, ni vendu par quiconque. Il devait être offert, gratuitement, et « que personne ne s’avise d’essayer de gagner un seul penny sur ce projet divin!!! » C'était très clair.

S’il vous plait, téléchargez cette musique pour votre usage personnel, et s'il vous plait, partagez-la avec toute personne qui selon vous, pourrait bénéficier de l'écoute de cette musique.

Merci à Jeff Sheridan, des Studios Soundworks à Burbank, Californie, pour avoir fait preuve de générosité en offrant la gravure de ce CD, preuve de sa participation à ce projet divin.

Ce que peut produire cette musique:
« Musique de L’Ame » du Céleste Joao Cota-Robles,
par l'intermédiaire de Frédéric Delarue



Patricia Cota-Robles et moi-même sommes ravis que la musique de Joao « Musical Rapture, A Healing Gift to Humanity » ait touché tant de coeurs et béni tant de gens. Votre enthousiasme est merveilleux.

Beaucoup de gens nous ont demandé s’ils pouvaient utiliser cette musique en fond sonore pour leurs séances de méditation, webinaires (séminaire multimédia interactif), vidéos YouTube, commentaires en voix off, et autres enregistrements. Je suis désolé mais nous devons refuser ces demandes pour protéger l’intention divine de ce don sacré. Si on enregistre d’autres informations sur cette musique, cela va interférer avec le processus de guérison et l’intention divine de la musique.

Comme Joao l’a précisé : « La fréquence de cette Musique Céleste communique avec l'Intelligence Divine du corps au niveau cellulaire, élevant la conscience de chaque cellule. Comme la musique apaise et apporte réconfort aux cellules en les berçant, la capacité naturelle du corps à s'auto-guérir est renforcée. »

Cette Musique Sacrée est compatible avec toute modalité de guérison ou traitement médical ; elle travaille en harmonie avec la modalité de guérison ou le traitement qu’une personne peut choisir d’expérimenter. Elle apporte une bénédiction supplémentaire à toute personne souffrant de n’importe quelle forme de cancer.

 


En tant que compositeur de cette musique, tous les droits d’auteur ont été enregistrés sous mon nom et les droits sont réservés. Vous êtes invités à faire des CD de cette musique et à les partager gratuitement avec ceux que vous connaissez. Vous pouvez en imprimer les images et le label du CD sur le dossier zip de téléchargement, et créer des CD pour votre usage personnel et les donner à vos amis et votre famille, sans aucun frais. Vous pouvez aussi écouter cette musique en groupe et pendant les séances de guérison et de méditation. Soyez créatifs lors de l’usage de ce merveilleux don de musique, mais s’il vous plait ne parlez pas et n’enregistrez rien sur cette musique, et n’y écrivez rien.
Merci à toutes et à tous pour soutenir ce cadeau divin.
Bénédictions Divines.
Frédéric Delarue.

Texte traduit de l'anglais par Marie Serville.

Publié dans Musique

Commenter cet article